Cinq questions à « Une Photographe d’Emotion »

Après la fête, lorsque tout est fini, il ne reste que les souvenirs de ce jour préparé avec ardeur durant plusieurs semaines, voire mois ou années pour ceux qui s’y prennent très tôt…

C’est bientôt la saison des mariages et c’est le moment pour certains futurs mariés de choisir leur photographe de mariage. J’ai rencontré pour vous, Laurielle N’CHO de Catch The Moment.

Dans l’idéal, on ne se marie qu’une fois ! Elle n’a donc pas droit à l’erreur… Une seule chance pour fixer un instant bien précis… Quelle pression ! Quelle passion ! Oui il faut de la passion pour être photographe ! Et il en faut encore plus pour être photographe de mariage !

Depuis quelques années, elle capture des moments d’émotion…  Et offre aux mariés l’occasion de revivre l’un des plus beaux jours de leur vie. Je suis contente qu’elle ait accepté prendre de ton temps pour répondre à « Cinq questions à un professionnel ».

1.  Selon toi, en dehors du professionnalisme, quelles sont les points clés pour choisir le bon photographe pour son mariage ?

Vous devez vous sentir à l’aise et en confiance avec votre photographe. Vous devez vous assurez que son style de photo correspond avec ce que vous recherchez.

2.  On parle toujours du choix du bon prestataire et moins souvent du bon client… En tant que photographe, comment définirais-tu le client idéal pour toi ?

Le client idéal pour moi c’est le client avec qui le courant passe tout de suite.

3. Quels conseils pourrais-tu donner à de futurs mariés pour être rayonnants le jour de leur mariage et permettre au photographe de capturer de belles images ?

Aux futurs mariés, je leur dirai de ne pas stresser car ça se ressent tout de suite dans les photos. Soyez zen, profitez de ce beau jour et laisser au photographe la latitude de capturer ces moments.

4. Que dirais-tu à de futurs mariés qui négligent l’importance des photos et pensent qu’ils peuvent faire des économies en confiant cette tâche à un photographe amateur ?

Comme j’ai pour habitude de le dire : « lorsque la décoration aura disparu, lorsque les tenues seront rangées au placard, lorsque les mets, le gâteau et tout ce qui aura sublimé cette cérémonie se seront envolés ; tout ce qui va rester pour se remémorer cela ce sont les photos. Alors il ne faut surtout pas confier cette lourde tache à un amateur. Racheter une télévision après un choix précipité reste toujours possible, en revanche, changer de photographe après son mariage ne l’est pas !

5. Pour finir, quelle phrase utiliserais-tu pour décrire le mieux ton métier ?

Catch the moment / Saisir l’instant

Cet article vous a plu ? Pensez à le partager et à vous inscrire à la newsletter pour recevoir nos derniers articles.

Pour votre mariage, comment avez-vous fait le choix de votre photographe? Racontez-nous votre expérience en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.